"Jehan" GODARD 

  • Né vers 1584

  • Décédé vers 1640 - Cossaye, 58087, Nièvre, Bourgogne, France , à l’âge de peut-être 56 ans

  • Propriétaire des terres seigneuriales de Chevigny,

  • Propriétaire exploitant de foulons et meuneries de Chevigny.

 

Union(s) et enfant(s)

 

Notes individuelles

alias Gaudart

 

Propriétaire des terres seigneuriales de Chevigny,

Propriétaire exploitant de foulons et meuneries de Chevigny.

Meunier-foulonnier

 

Origines familiales

Pour certains généalogistes, serait le grand oncle de Gabriel Godard (1652-1725), conseiller du roi, 1er échevin de Decize (Nièvre), et ancêtre des Godard, seigneurs de la Motte-Charente.

Pour d'autres chercheurs, appartiendrait à la branche protestante et dérogée des Gaudart / Godard du Loiret et d'extraction chevaleresque

Pour d'autres encore, descendant direct de Pierre Godard, associé de Jacques Coeur à Bourges :

" (Jacques Coeur) s'associait à deux frères d'une famille de Bourges, Pierre et Berthommier Godard, pour conduire une compagnie - "en tout fait de marchandise et mesmement au fait du roi, de monseigneur le dauphin et d'autres seigneurs et en toutes choses dont ils pouvoient faire leur profit ". Au principal étaient les fournitures pour la cour et notamment les ventes d'objets de luxe."

" Jacques Coeur et ses associés, Ravant le Danois pour les monnaies et les frères Godard pour le commerce, ont contribué à l'équipement des troupes de Jeanne d'Arc."

 

Source "Jacques Coeur" de Jacques Heers - Collection Tempus - Edition Perrin

Les trois possibilités peuvent exister simultanément.

 

Meunier, marchand fermier et propriétaire. Sa "mestairie" est dite dépendante de la justice de Ris (famille Chevalier de Ris ou Rix près de Corbigny). Il achète les terres et meuneries aux seigneurs de Chevigny alliés aux Gascoing, de la Barre et du Bosc. Après un premier mariage avec Barbe Chevalier, il se remarie en 1619 et devient meunier aux moulins de Marcy (1628), puis au foulon de Colombe (paroisse de Dommartin).

Sources

Archives de la Nièvre: Minutes de Me Aré Martin, de Me Barthélémy Paquier et de Me Jacques Garreau, tous notaires à Decize (env. 1570 à 1650).

 

Source "Jacques Coeur" de Jacques Heers - Collection Tempus - Edition Perrin