• Né en 1799 - Negapatnam (Inde Anglaise)

  • Baptisé le 5 mars 1810 - Karikal (Inde Française)

  • Décédé le 13 décembre 1848 - Karikal (Inde Française) , à l’âge de 49 ans

  • Avocat

 

Parents

Union(s)

Frères et sœurs

Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de François "Pierre" GAUDART 1732-1809

Notes

dit Gaudart l'Aîné

Jumeau de Marie-Eudoxie

Avocat

Conseil commissionné

Arpenteur juré

Curateur aux biens vacants

Propriétaire

 

Etat nominatif par Famille de la population des gens à chapeaux à Karikal à l'époque du 31 décembre 1824, par le Capitaine de vaisseau CORDIER, administrateur de Karikal : Gaudart Frères / 2 hommes / L’aîné fait des requêtes p. les natifs

 

Baptême

Par le Père Garret, prêtre desservant de l'église de Karikal.

Parrain : "Xavier" Xaveriraina, catéchiste Marraine : Madame Cohele

 

Territoire Etablissements français dans l’Inde

Commune Karikal

Année 1810 / Date de l’acte 5 mars

Acte de baptême de Joachim et Gaspar

Le 5 mars 1810, je soussigné, ai baptisé Joachim, né à Karikal le 19 août 1791, et Gaspar, né à Negapatam, fils de la nommée Maduranaiagara, élève de Mr Gaudart. Le parrain de Gaspar : Xaveriraina, catéchiste, marraine Cohele. Le parrain de Joachim, Mr Narrberg fils, marraine la veuve Brindel, qui ont signé. Fait dans l’église de Karikal, le 5 mars 1810 Signé Garret, prêtre desservant.

 

Notes : Le Père Garret ne reconnaît pas le mariage hindou de François Pierre Gaudart avec Antoinette Madhûra Nayagar. Aussi, Joachim et Gaspar sont dits fils de la nommée Maduranaigara, « élève » de Mr Gaudart ! On ne peut lui reprocher cette attitude répandue chez les missionnaires de l’époque pour lesquels il n’y avait point de salut ou de mariage hors de l’église catholique romaine.

Cette attitude ne sera pas celle des « Anglais qui avaient maintenu aux anciens fonctionnaires (et à leur famille) les soldes qu’ils avaient avant la prise de Karikal. Ils payaient : Enfants de Gaudart 15 Rs (comme fils de François Pierre Gaudart) » [n°6343 du 22 avril 1815 / Relevé des substances payées par les Anglais aux familles françaises de Karikal / Catalogue des manuscrits des anciennes archives de l’Inde Française, Etablissements secondaires et Loges, 1816-1855, Tome VIII].

Par ailleurs, il est à signaler que François Pierre Gaudart n'avait pas cru bon de faire baptiser ses enfants dans la religion catholique. Ils le seront moins de six mois après son décès.

Notes concernant l'union avec Jeanne Marie "Joséphine" STAHLMANN

Transcription le 19 mai 1844 de l'acte de célébration de mariage sur les registres de l'état-civil de Karikal

Sans postérité connue